3 niveaux: Initiation pour débutants(D), Approfondissement =Midle ( M) et Perfectionnement pour ceux qui savent déjà mener(P)

dates: 12/16 mars: ( M) éducation de l’âne à la traction animale. Plus qu’une place libre

2/6 (D)   et/ou  9/13 juillet (D)( M) traction animale agricole et forestière

3/7 et/ou 10/14 Septembre (M) et/ou (P) idem

08/12  et/ ou 15/19 Octobre (M) et/ ou (P) idem

tarif horaire formation avec des ânes: 22.00€/h (sauf pour les stagiaire UNÂP)

chantier St Martin4.jpeg Valentin débarde.jpeg âne débardeur1.jpeg âne maraîcher.jpeg âne randonneur.jpeg

François, Romane et Muriel

Ouzbek au dental avec un brancard à limonière P1010021 avec des chevaux 32.00€/h

Nombre de stagiaires inférieurs ou égal à 4

Profil: Adultes

Hébergement possible sur place au refuge ou chambre d’hôtes

Programme: Consigne de sécurité

Harnacher, déshabiller

Notions vétérinaires et d’alimentation

Soins avant et après le travail

Apprentissage du menage au simulateur( D) et (M)

Maniabilité aux longues rênes en carrière et en extérieur( D ) (M) et(P)

Pratique en situation réelle

( M) et (P) d’un travail de la terre et/ ou de                        débardage avec ânes et / ou chevaux.

Pour toute information supplémentaire veuillez me contacter d’abord par @ à nadia.pardigon@orange.fr.

Sachant qu’il y a peu de places et que les formations sont individualisées……ne tardez pas à vous renseigner.

 

 

 

 

 

 

Une fois de plus en ce qui concerne les biquettes,…………………. je fais ma formation soit par téléphone, soit par correspondance!!!! et pour le reste je me démerde!!!!
Quand j’ai un soucis vétérinaire, j’appelle Koen, Blandine, Brigitte, Belga………….. Quand j’ai voulu faire des fromages, François est allé apprendre chez Blandine une matinée. Il a tout noté sur une feuille de papier et depuis je fais du fromage…..heu des pélardons. 20mn pour traire une chèvre. Heureusement que je n’en ai qu’une ou deux . Un jour il se trouvera quelqu’un qui me montrera enfin comment traire!!!
Quand ,
Quand il faut en tuer une c’est François qui s’y colle .
Quand il faut passer des nuits entières à faire des soins c’est bibi. Regarder impuissante Filao souffrir des convulsions, grincer des dents, tomber à la renverse, amener Zabou se faire retirer un tuyau d’1.20 m ingurgité par incompétence d’une véto, un 15 août, accoucher une primo parturiente alors que la tête du cabri est dehors depuis plus d’un quart d’heure et qu’il a les yeux ouverts..à me regarder ………..hiiiii……..chercher ses pattes……….mais où elles sont bordel!!!!
Quand j’en dresse une au portage ou à l’attelage, François me file un bon coup de main et réalise les harnais et bâts sur mesure.
Quand on veut les sortir à l’herbe, ça ne se passe jamais comme on veut!!!!
Et quand il semble essentiel, indispensable de correspondre avec le GDS; alors là c’est le pompon!!! Mais ouf, j’ai quand même obtenu des autorités( après 7 ans ) que mon cheptel étant inférieur à 5 animaux reproducteurs je n’ai plus besoin de faire les tests à la brucélose………..même si j’avais une dérogation pour Zébulon ( mâle castré).
Et maintenant je sais ce que « devenir chèvre  » veut dire!!!!
Mais comment j’ai pu me lancer dans cette fantaisie sans formation?
Heureusement il y a les chevaux et les ânes………..+ de 30 ans de métier, ça rassure!!!!
Lundi, c’était ma première en tant que sage-femme de biquette!
Merci, merci à tous ceux qui m’ont répondu, aidé, rassurée…..

Alors à toutes et à tous je vous informe que je viens de concevoir un livre pour enfant racontant la vie ……………..des chèvres aux équipages du Jougnier. !!!! Il est magnifique, beau et tout et tout.
son titre: Zébulon.
Précommande par mail et j’en refait faire quand j’ai un minimum de 20 exemplaires pour les garder à un prix raisonnable. autour de 20 €

Un grand grand merci aux stagiaires en formation Aurélie et Ruben, quelque soit leur statut.  En cette saison où les touristes ne sont pas venus dans la région, où les Fraïssignols ne m’ont rien acheté  sur le marché, (à quelques exceptions près bien sûr) préférant acheter au faux maraîcher stationné en face de moi………..Merci merci à ceux qui sont venus, cavaliers, promeneurs , amis, loueurs d’ânes, àtous ceux qui nous ont fait passer de très bons moments d’amitié et de grands éclats de rires…………….et surtout une pensée toute particulière aux  stagiaires et enfants qui ont grandement participé aux dressages de Vilik et de Valentin, à la selle, au portage et à l’attelage. Des photographies suivront bientôt.

Merci aussi aux restaurateurs qui apprécient à leur juste valeur nos légumes à savoir: l’Auberge de Mauroul par le biais de Brigitte et Jean-Pierre Cros,  le Restaurant la Clairière animé par Eric et Frédéric, La petite Table Tranquille gérée par FAFi………….aucun Fraïssignols! La boulangerie -épicerie ne voulant pas non plus nous acheter de légumes ……….!!!

Cette année j’ai arrêté les marchés du samedi  à Fraïsse en pleine saison!!!!. La raison en est que je n’ai jamais dépassé les 21 € le samedi matin!!!!! je préfère informer quelques intéressés par @ ou tel de ce que nous avons à vendre. On verra à l’automne………En prévision la fête des saveurs d’automne où nous irions avec la charrette pleine de légumes pour faire un stand , les ânes attachés derrière……………enfin c’est à l’étude  et à l’entrainement.

à très bientôt

Vilik est en cours de dressage. Si tout se passe aussi bien qu’avec Anita Brigand qui m’a aidé à poursuivre le dressage de Vilik, nous devrions travailler la terre avec cet âne dès le mois d’octobre. Cet été il a un peu travaillé. Pas assez à notre goût, mais vu le peu d’affluence que nous avons eu cette saison………………….Toutefois, nous avons pu le mettre à la foule pour la fête de la pêche de Fraïsse le 15 août où il s’est comporté de très belle manière. Vilik se prête aussi au jeu dès que je l’utilise pour faire travailler des stagiaires aux longues rênes. Du coup, il travaille et s’améliore en vue d’être un jour mis à la voiture. Il permet ainsi  à des gens un tantinet timides d’oser car un âne participe de la mise en confiance!!!

première fois que Vilik est monté

première sortie monté de Vilik

Et oui, les demandes évoluent………………Outre que les formations de 200, 400 et 600 heures se maintiennent en l’état, il m’a semblé judicieux de proposer  des formations à la traction animale encore plus sur mesure , en recevant  les stagiaires une après-midi par semaine( 55.00 €)  ou encore par semaine de 4 jours ( 420.00€)

Les modules peuvent également être enseigné un par un dans un laps de temps plus souple. ( 17.50 €/heure)

Et je met en place un « accouplement »   « stagiaires propriétaire » avec  son cheval, tant est que les niveaux de l’un et de l’autre soient compatibles.

A vous de voir……………………

, , ,


François Marrot , Nadia Pardigon et leurs animaux vous accueillent à la ferme équestre et centre de traction animale
: LES EQUIPAGES DU JOUGNIER au hameau de FLACHERAUD. Nous y sommes 4 habitants à 2 pâtes à l’année.

La ferme équestre baigne dans un écrin de verdure, à 2 km de Fraïsse sur Agout. Dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, sur le Plateau des Lacs à une altitude moyenne de 1000m.

Notre situation géographique nous permet de randonner très loin en de multiples paysages variés car nous sommes sur la ligne de partage des eaux, entre Somail et Espinouse, non loin du Caroux. Entre climats méditerranéen et océanique, au détour d’une courbe, nous pouvons voir la mer, Sète et les Pyrénées.

Le hameau de FLACHERAUD se situe sous la route qui va de Fraïsse sur Agout au Col de Fontfroide.

Le piquet de travail est constitué de mules des Pyrénées, d’une jument de trait Bretonne, d’ânes, de chevaux de selle experts en équitation d’extérieur dont les races sont variées, de chèvres, de chats… et d’animaux de passage tels que hérissons, perdrix rouges, chevreuils….

Nos animaux vivent en troupeau. Ainsi en va-t-il de leur bon équilibre mental et physique.

Les repas servis au refuge sont proposés à partir de produits locaux et ceux issus de nos jardins et vergers, cultivés de façon naturelle valorisés par des amendements issus de la digestion de nos animaux.

Nous sélectionnons, débourrons et dressons nous mêmes nos chevaux, ânes et chèvres pour leurs qualités indispensables à l’utilisation que nous en faisons tout au long de l’année.

, , , , , , ,